mardi 13 novembre 2012

leyendecker chaussettes et maillots


L'impossibilité, en vue de publication, de dessiner des personnages nus, a donné lieu à divers substituts érotiques

Gillette
FX: quelle est la fonction narrative du deuxième personnage en train de s'essuyer le visage?


JC: pantalon de marine et maillot de corps échancré, une des images les plus ambiguës de Leyendecker


Ce portrait de Charles Beach ne paraît pas avoir été utilisé pour la publicité

C'est pourtant en 1910 que JC Leyendecker est recruté par Cooper (Kenosha) fabricant de sous-vêtements pour une campagne publicitaire. La plupart des affiches ne sont pas signées, curieusement le modèle ressemble énormément à Charles Beach.



et ici la pose n'est pas sans rapport avec l'huile du début


quel est l'auteur de cette publicité de 1919? ne croit-on pas lire sous le rajout du produit la fin de la signature de FX?



Dans l'un des premiers portraits de Beach, qui deviendra The Arrow Man, le substitut est la cravate et et le gouvernail


Sur son lit de mort, JC Leyendecker avait demandé à Beach de tout détruire, correspondance, études, et les originaux, nombreux, puisque de toute sa vie Leyendecker ne vendit que les images, les reproductions et jamais les huiles originales. Il offrit, une fois l'une d'elle à l'un de ses modèles.

Si Beach brûla en effet les papiers personnels, et probablement une partie de ces documents se rapportait-elle à ce qui passa réellement entre les deux frères et lui,  il eut besoin d'argent et vendit, pratiquement sur le trottoir des pages d'études, pour un ou deux dollars de l'époque.


On dit qu'il en retailla une partie pour les rendre plus présentables


Le mystère qui plane encore sur beaucoup d'études apparues tardivement ont poussé les experts à considérer que la plupart d'entre elles sont des faux, copies réalisées par des étudiants d'art. On n'ose imaginer ce qui n'échappa pas au feu, bien qu'on puisse douter que Leyendecker, qui avait terriblement peur de la révélation de sa sexualité, se soit adonné à la représentation directe de scènes érotiques.

Revenons donc aux petites tenues. La représentation d'hommes en maillot de bain (grand format une pièce) est assez fréquente,

 

 

 
et de façon étrange, le prétexte publicitaire du vêtement de sport permet à Leyendecker de donner des images qui mélangent volontiers hommes habillés et sujets qui le sont moins:





Cette dernière étude rappelle la photo d'Esenin, le poète russe, à l'époque de son mariage éphémère avec Isadora Duncan, ici photographié seul sur une plage de Venise en 1922


De même que l'élégance occidentale semble le pousser, sur cette photo de 1921 à Berlin à montrer ses chaussettes, de la façon dont JC Leyendecker le fera pour pratiquement toutes ses publicités Interwoven



Publicité pour les chaussettes, FX


JC


A l'image du paysan rougeaud qui éprouve la solidité du produit, Joseph Christian substitue celle d'une élégance quasi-féminine, qui ne peut que ravir les fétichistes du coup de pied et du fixe-chaussette


 

 














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire